Soir d'octobre

from by Fred Labrie

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Dans la fumée claire via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 14 days

      $11.99 CAD

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $1.29 CAD  or more

     

lyrics

Ma tête pleine comme un stade
De rencontres que je gaspille
Je suis une glissade
Qui laisse filer les filles

Je suis une tornade
Qui essouffle les chances
D’être deux en ballade
De revivre une romance

J’me vois perdre des plumes
Autant que des occasions
Même pour celles qui m’allument
J’ai des excuses de con

Souvent je réalise
Que vivre seul m’étouffe
Mon éolienne s’épuise
Sans l’amour et son souffle

Mes mains célibataires
Presque paraplégiques
Qui tournent les ailes de fer
D’la solitude cyclique

Ça flash de temps en temps
Comme des lumières d’urgence
Quand à l’avenir je mens
Que vieillir seul se danse

Ai-je manqué une étape
La vingtaine où on se case
La vie parfaite et ronde
Comme un cercle au compas
La pureté de la Joconde

Puis j’en deviens fou
De ne toucher qu’vos ombres
Dans mes souvenirs le flou
De la douceur d’une blonde

Si j’ai l’envie intense
De retoucher l’amour
J’ai une peur immense
De réapprendre l’amour

Samedi soir, je m’éteins
Dans mon désert amplifié
Dans les cinémas pleins
Je les imagine collés

Où est-elle celle qui brisera mon décor
De sa beauté naturelle
De la douceur de son corps
Où est-elle?

Nostalgie, mélancolie
Souvenirs d’ex trop courts
La nostalgie, nostalgie
C’est si beau mais si lourd

Il est temps de revivre
Et me rappeler comment
Être fragile et solide
Aimer un jour ou 5 ans.

La ville, cette grande surface
Ce magasin de rencontres
Ça m’étourdit et chasse
La passion et ses bombes

Les détours, les départs
Les débuts de rien,
Les histoires, les histoires, les histoires sans histoire

Des illusions lucides
Des tourbillons sans trille
Époque anti-romance
Qui s’abreuve de pixels

Ses lèvres en clavier
Je les veux juste à coté
Je rêve encore
De grandes histoires

Si j’ai l’envie intense
De retoucher l’amour
J’ai une peur immense
De réapprendre l’amour

Que s’entrechoquent sentiments statiques
Comme des plaques tectoniques
Déplacer mes réflexes
Puis élancer mes gestes, puis élancer mes gestes
Ne plus fuir, ne plus fuir
Je suis prêt à aller au front
Je pars au front, je pars au front
Pour la trouver

J’l’espère dans les cafés
Aux lumières, fenêtre baissée
Sur les balcons, perché
Sur les trottoirs craqués
Je suis prêt, je suis prêt

Que mes temps morts pensifs
Regorgent de ses panoramas
Que ses yeux doux déchiffrent
Mes casse-têtes de p’tit gars

J’veux revivre les paragraphes
Qu’elle me murmure la veille
Comme d’apaisants ressacs
Qui rapportent ses bouteilles
2X

Qu’elle pense à moi
Et puis penser à elle
Être un héros sans exploit
Qu’être l’armure fidèle
D’une fille un soir d’octobre
Et que rien d’autre n’importe
Et que rien d’autre n’importe

credits

from Dans la fumée claire, released March 18, 2016

tags

license

all rights reserved

about

Fred Labrie Montréal, Québec

contact / help

Contact Fred Labrie

Streaming and
Download help

Redeem code